Faber et Mazlish

Je ne suis pas du tout la même dans mon travail, au contact des enfants dont j’ai la garde qu’avec mes propres enfants. L’enjeu affectif n’est pas le même, mon image non plus.  Mais il y a quelques mois de ça, j’ai pris conscience lors d’un petit déjeuner bruyant, voir cataclysmique que chez moi, on ne parle pas, on aboie. Ce jour là, je suis restée muette devant ma tasse de thé, les larmes aux yeux en attendant que tous débarrassent leur vaisselle et quittent la pièce. Après mûre réflexion, je me suis dit que l’exemple devait venir de nous, parents et avec la fatigue, le travail, les corvées, nous n’étions pas toujours au top niveau communication. J’ai donc allumé mon ordi, pour chercher des solutions, des idées salvatrices et je suis tombée sur un article parlant de la méthode faber et Mazlish. J’ai tout de suite adhéré, et me suis même reconnue au travail dans certains passages.

Adele Faber et Elaine Mazlish, 2 mamans Américaines confrontées à la dure réalité du métier de parents, ont pris des « cours du soir » avec le Docteur Ginott. Ces cours ont radicalement changé leur relation familiale, elles ont alors souhaité partager leur expérience avec d’autres parents en désarroi et ont co- écrit leur premier livre: Parents épanouis, Enfants épanouis. Puis de nombreux autres par la suite.                                                                                                       J’ai donc commencé mon apprentissage avec ce livre, puis Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent et enfin parler pour que les enfants apprennent. On y trouve différents thèmes et les habiletés y pour faire face:

* Aider les enfants aux prises avec des sentiments pénibles.

* Susciter la coopération.

* Remplacer la punition.

* Encourager l’autonomie.

* Compliments et estime de soi.

* Aider les enfants à se débarrasser des rôles négatifs et des étiquettes.

J’ai trouvé cette méthode efficace, à la portée de tous mais il m’a fallut un certain temps pour m’approprier les habiletés enseignées. Mon mari s’y est également mis, on y arrive pas à chaque fois, mais à deux, on se corrige, on se soutient, et on se félicite quand on y arrive.                                                                                                                          IMG_20150110_183412

 

Il existe des ateliers de formation un peu partout, c’est un bon complément aux livres car il y a des mises en situations pour chaque thème. Voici quelques liens où trouver ces formations à Lyon:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *